Logo Lead Advisor
Devis et conseils par un expert en sécurité SSIAP3 au 07 60 48 75 74
Devis et conseils par un expert en sécurité SSIAP3 au 07 60 48 75 74

Gardien de nuit

il y a 28 jours

Le gardien de nuit, veilleur de nuit, ou agent de sécurité de nuit assure la surveillance nocturne des locaux, des biens, et des personnes. Sur un site surveillé 24/24, il peut également assurer le relais entre l’équipe de nuit et l’équipe de jour.

gardien de nuit

Terminologie :

L’expression « veilleur de nuit » est particulièrement utilisée dans l’hôtellerie pour désigner le réceptionniste de nuit , qui n'est pas un agent de sécurité de nuit.

L’agent de sécurité de nuit

L’agent de sécurité de nuit peut être un simple APS (Agent de Prévention et de Sécurité), un agent cynophile, un rondier, ou un agent de sécurité évènementiel, etc. Il dispose des mêmes compétences et des mêmes formations que les agents de sécurité de jour. Seules ses horaires et sa rémunération (qui comporte une majoration de 10%) diffèrent.

En tant que travailleur isolé, il doit obligatoirement disposer d’un équipement PTI (Protection du Travailleur Isolé). Le PTI consiste en un petit appareil fonctionnant avec une carte SIM et permettant d'alerter les secours en cas de problème. L’appel peut se déclencher volontairement ou bien automatiquement, par exemple en cas de chute ou de mise au sol prolongée du travailleur. On parle alors de « perte de verticalité » : si le boîtier du PTI reste dans une position horizontale et immobile pendant deux minutes, le processus d’appel automatique se déclenche.

Si avez besoin de conseils, vous pouvez appeler notre partenaire au 07 60 48 75 74

Le travail de nuit

De façon générale, la plage horaire du travail de nuit débute à 21 heures et se termine à 7 heures.

Un travail de nuit dure au moins 9 heures consécutives et intègre forcément la période entre minuit et 5 heures du matin.

Un employé est considéré comme un travailleur de nuit lorsqu’une des conditions suivantes est remplie :

  • Au moins 3 heures de son temps de travail quotidien est accompli durant la période de nuit, au minimum 2 fois par semaine.
  • Le nombre minimal d’heures fixés par la convention collective du secteur (ou bien à défaut 270 heures de travail de nuit pendant 12 mois consécutifs) est atteint.

Dans le cas du secteur de la sécurité privée, l’agent de sécurité de nuit travaille au minimum 2 nuits et au maximum 4 nuits par semaine.

Généralement les vacations des agents de sécurité de nuit sont longues. Elles atteignent souvent le maximum, c’est-à-dire 12 heures.

Les heures de nuit entre 21H00 et 6 heures sont majorées de 10%.

Les agents de sécurité doivent interrompre le travail pendant au moins 10 heures s’ils effectuent un passage d’un service de nuit à un servir de jour, ou bien l’inverse.

Si vous avez besoin de conseils concernant les services d’un gardien de nuit, vous pouvez joindre notre partenaire expert en sécurité au : 07 60 48 75 74

Le mode de vie des gardiens de nuit

La vie des agents de sécurité de nuit s’avère très souvent différente de celle des agents de jours.

En effet, dans le but d’accumuler des heures, beaucoup d’agents de nuit prennent également des missions de jours avec d’autres sociétés, ce qui a pour conséquence des problèmes de décalage. Un agent travaillant uniquement la nuit aura simplement des horaires décalés, et conservera une vie structurée. En revanche, un agent cumulant des vacations de nuit et de jour en alternance durant le même mois se retrouvera déphasé et souffrira à la fois d’insomnies durant les nuits non travaillées et de somnolence durant les journées travaillées. Ces situations peuvent devenir dangereuses aussi bien pour l’agent que pour son client. Le métier d’agent de sécurité requiert en effet de rester vigilant et bien éveillé en dépit de journées qui peuvent parfois de révéler routinières. Il est donc recommandé pour un agent de ne pas mélanger vacations de jours et vacations de nuit au sein d’une même période.

L’expérience montre que le travail de nuit a également très souvent un impact sur la vie familiale de l’agent. Si sa conjointe travaille le jour, le décalage peut se traduire par des problèmes de couple pouvant mener jusqu’au divorce. S’il a des enfants, il risque également de partir travailler au moment où ses enfants reviennent de l’école, et donc de ne pas pouvoir s’en occuper.