Logo Lead Advisor
Devis et conseils par un expert en sécurité SSIAP3 au 07 60 48 75 74
Devis et conseils par un expert en sécurité SSIAP3 au 07 60 48 75 74

Les portiques de sécurité

il y a 14 jours

Un portique de sécurité, ou portique antivol, sert à lutter contre les vols à l’étalage, c’est-à-dire contre les vols de marchandises que les voleurs dissimulent sur eux-mêmes et tentent de subtiliser en quittant le commerce sans payer.

portique de sécurité

Comment fonctionne un portique de sécurité ?

Le principe de fonctionnement d’un portique de sécurité est très simple :

  • Des antivols (étiquettes, macarons, araignées, coques, etc.) sont placés sur les produits
  • Lors d’une vente, les caissières retirent ces antivols avec des détacheurs antivol
  • Si un voleur tente de quitter le magasin en gardant sur lui un article dont l’antivol n’a pas été détaché, l’alarme du portique de sécurité se déclenchera

Comment choisir son portique antivol ?

Il existe plusieurs technologies qui sont exploitées par les portiques de sécurité. Votre choix devra être guidé par le type de produits que vous commercialisez, ainsi que la taille et la disposition de votre magasin. Chaque type de portique fonctionne avec les marqueurs antivols associés.

  • Les portiques RF (radiofréquence) : ils sont utilisés depuis de nombreuses années et sont très répandus. Il s’agit d’une solution basée sur le principe de la résonnance, qui conviendra bien aux boutiques de vêtements, aux libraires, et aux grands magasins notamment. Son taux de détection est d’environ 85%, ce qui constitue un bon pourcentage, sans être parfait. Il s’agit de la technologie la moins chère et la plus répandue en France. Les étiquettes ne peuvent être collées que sur une zone plane et sont moins bien détectées lorsqu’elles sont placées sur des emballages de produits liquides. Les objets métalliques comme les boucles de ceinture peuvent occasionner de fausses alertes.
  • Les portiques AM (acousto-magnétique) : ils fonctionnent sur le principe d’un champ magnétique. Ils sont généralement plus coûteux que les portiques RF, mais très efficaces : ils ont un taux de détection de l’ordre de 95% et permettent de couvrir de grandes distances. Ils conviendront bien aux boutiques de vêtements, aux magasins alimentaires, aux pharmacies, mais également aux boutiques de bricolage, de produits cosmétiques, ou de produits électroniques. Ils peuvent fonctionner avec des antivols de type macaron ou bien des étiquettes de taille réduite.
  • Les portiques EM (électromagnétiques) : ils fonctionnent sur le même principe que les portiques AM, à la différence qu’ils ne répondent pas aux vibrations magnétiques mais aux variations du flux magnétique. Cette technologie permet la protection de produits métalliques et fonctionne avec des étiquettes de taille réduite et réactivables. Leur taux de détection n’est que de 75% et la distance maximale couverte est de 90 centimètres. Il s’agit d’une technologie ancienne et onéreuse qui n’est guère plus utilisée que par les médiathèques et les bibliothèques.
  • Les portiques RFID (radio-identification) : les portiques RFID détectent et enregistrent toutes les puces RFID passant le point de contrôle. Ils sont capables de lire et d’enregistrer plusieurs centaines de puces simultanément. Ce système peut être utilisé contre les vols ou pour contrôler les accès, mais aussi dans une optique plus générale de gestion des stocks et de traçabilité. Certains industriels intègrent des puces RFID dans leurs produits dès leur fabrication. Cette technologie est onéreuse, mais performante, souple (les antennes peuvent être fixées au plafond), et riche en possibilités (il est par exemple possible d’intégrer les caractéristiques de l’article dans l’identifiant de la puce, ou de décrémenter automatiquement le stock lors d’une vente). Elle représente l’avenir et son usage se répand dans les grandes entreprises.

Les différents types de marqueur antivol

Il existe plusieurs types d’antivol, à choisir en fonction des produits que vous commercialisez. Vous pouvez acquérir plusieurs types de marqueur si vous vendez différentes sortes de marchandises, en veillant à leur compatibilité avec votre portique.

  • Etiquettes : les étiquettes doivent être adaptées à votre portique : RF (Radio Fréquence), AM (Acousto-Magnétique), EM (électromagnétiques), ou RFID (radio-identification)
  • Antivols araignée (spider) : adapté aux marchandises volumineuses et coûteuses, telles que les produits high-tech, ce système consiste en des câbles entourant le produit. Une alarme se déclenche si l’un des câbles est coupé. Il se déverrouille à l’aide d’un détacheur à verrou standard.
  • Macarons : recommandés pour les vêtements, les macarons ont diverses formes (rond, carré, rectangulaire, etc.). Des macarons de forme allongée sont utilisées pour les chaussures par exemple. Ils doivent être adaptés à la technologie de votre portique : RF (Radio Fréquence), AM (Acousto-Magnétique), ou EM (électromagnétiques). Ils sont retirés en caisse à l’aide d’un détacheur. Il existe une version à encre des macarons, qui libère de l’encre (abîmant le vêtement) si un voleur tente de l’arracher.
  • Coque : il s’agit d’un boîtier en plexiglas contenant la marchandise (Blu-Ray, jeu vidéo, etc.).
  • Pied alarme : constitué d’un pied fixé sur le présentoir, il est utilisé pour les produits high-tech en démonstration (tablettes, smartphones, etc.) afin de permettre aux clients de les manipuler.
  • Le serre col : ce système antivol pour bouteilles d’alcool se fixe autour du goulot pour empêcher l’ouverture.