Logo Lead Advisor
Devis et conseils par un expert en sécurité SSIAP3 au 07 60 48 75 74
Devis et conseils par un expert en sécurité SSIAP3 au 07 60 48 75 74

Les chiens utilisés pour la sécurité

il y a 8 jours

Il n’est pas possible pour n’importe quel chien de travailler en tandem avec un agent de sécurité. En effet, les chiens utilisés par les agents cynophiles et les maîtres-chiens doivent appartenir à la liste des races autorisées, et répondre à certains critères et à des conditions précises.

Les prérequis à remplir par le chien

chien de securite

Pour travailler avec son maître dans la sécurité privée, l’animal doit également suivre une formation. Le maître et son chien doivent obtenir ensemble le CQP APS (Certificat de Qualification Professionnelle d’Agent de Sécurité Cynophile).

Pour être autorisé à entrer en formation puis à travailler dans la sécurité privée, le chien doit remplir les conditions suivantes :

  • Le chien doit appartenir à la catégorie 2. Les chiens de première catégorie sont interdits dans la sécurité privée. Les chiens de deuxième catégorie sont les chiens de garde et de défense, alors que ceux de la première catégorie correspondent aux chiens d’attaque. Ainsi, par exemple, l’usage des bullmastiffs (dogues dont la mâchoire est particulièrement puissante) ou des pitbulls est interdit dans le secteur de la sécurité privée. Ils ne peuvent pas accompagner les agents cynophiles.
  • Pour exercer le chien devra être âgé d’au moins 18 mois.
  • Il peut néanmoins entrer en formation dès l’âge de 12 mois.
  • Il doit posséder un passeport de l’Union Européenne.
  • Il doit être à jour dans sa vaccination (CHLPR + TC)
  • Vous devez détenir un permis de détention de chien dangereux. Le dossier de demande est à transmettre à la mairie de votre commune, ou bien à la préfecture de Police de Paris (au pôle en charge de la police animale) si vous habitez Paris.

Les races de chiens autorisées

chien agent de sécurité


Pour travailler en duo avec un agent cynophile, un chien de sécurité doit obligatoirement appartenir à l’une des races autorisées au mordant. C’est la Société Centrale Canine qui définit les races autorisées au mordant, c’est à-dire à la pratique d’activités durant lesquelles l’animal montre les crocs et mord.

Premier groupe (chiens de berger et chiens de bouvier) :

  • Berger allemand : le berger allemand est l’un des chiens de sécurité les plus connus. Au départ utilisé par les bergers pour protéger les troupeaux de moutons en Allemagne, il deviendra par la suite un chien de guerre et un chien policier. Il est simple de le dresser pour en faire un chien de garde, compte tenu de sa tendance naturelle à défendre son territoire, de sa docilité, et de sa loyauté envers son maître. De plus, il présente des caractéristiques physiques particulièrement adaptées à la sécurité privée : grand gabarit, robustesse, et endurance.
  • Berger blanc suisse : le berger blanc suisse présente des caractéristiques très similaires à celles du Berger Allemand, à l’exception de la couleur de sa fourrure, qui est blanche. Il est capable de remplir plusieurs types de mission : patrouille, détection de drogue, d’explosifs, etc.
  • Chien de berger belge tel que le malinois belge : le malinois belge est un excellent animal de protection. Il ressemble au Berger Allemand, mais son poil est plus court. Loyal, solide, et dévoué, c’est un chien de garde souvent utilisé par la police et par l’armée.
  • Berger hollandais : présentant des caractéristiques similaires à celles du Berger allemand puisqu’il en descend. Le berger hollandais est loyal, endurant, et de taille moyenne. Il est parfois utilisé par la police et l’armée, mais il est peu répandu en dehors des Pays-Bas.
  • Beauceron : également appelé berger de Beauce, le Beauceron est français. Son intelligence, ainsi que son physique dissuasif et puissant, en font un très bon chien de garde. Il est également résistant et aime le travail, mais pour la sécurité privée, il faudra aller chercher un très bon spécimen dans un élevage de qualité pour en trouver un qui soit susceptible d’accompagner un maître-chien.
  • Berger de Picardie : peu utilisé dans la sécurité privée en raison de son apparence rustique et de ses caractéristiques, il s’agit plutôt d’un animal de compagnie. Cependant un très bon spécimen pourra éventuellement exercer dans la sécurité.
  • Berger de Brie : Le Briard ou berger de Brie est grand, puissant, et musclé, mais un certain manque d’agressivité ainsi qu’une apparence rustique font qu’il est peu utilisé dans le secteur de la sécurité privée, bien qu’il ait été employé par l’armée française dans l’entre-deux-guerres.
  • Berger des Pyrénées : très peu utilisé dans la sécurité, le Berger des Pyrénées a également tendance à disparaître des troupeaux, au profit du Border Collie.
  • Colley : le berger d’Ecosse est un chien qui a été employé pour garder des troupeaux, mais jamais en tant que chien policier ou militaire. Il est autorisé mais peu adapté au travail dans la sécurité privée. Il s’agit davantage d’un chien de compagnie familial.
  • Kelpie Australien : peu corpulent, le Kelpie travaille principalement dans les troupeaux de moutons.
  • Puli : extrêmement poilu, le Puli n’est pas utilisé par les agents cynophiles, en raison de son apparence rustique peu dissuasive. Il s’agit de plus d’une race plutôt rare en dehors de Hongrie.
  • Border Collie : très utilisé par les bergers, le Border Collie n’est pas employé par les maîtres-chiens. Il ne s’épanouit véritablement qu’en gardant un troupeau.

Deuxième groupe :

  • Rottweiler : le rottweiler peut être un excellent chien de garde s’il est bien dressé. Sa musculature, sa souplesse, et son endurance constituent autant d’atouts. Son instinct est de protéger ce qu’il considère comme sa famille de ce qu’il perçoit comme une menace.
  • Schnauzer géant : le schnauzer géant est grand (60 à 70 cm de taille), puissant, loyal, intelligent, et vigilant. Aisé à dresser et originaire d’Allemagne, il a été utilisé comme chien militaire durant les deux guerres mondiales. Son pelage est noir ou bien sel et poivre.
  • Dobermann : également un chien allemand, Le Dobermann est à la fois un chien de protection utilisé par la police et un animal de compagnie. Affectueux et obéissant, il n’est pas inutilement agressif, mais il se montre néanmoins intraitable avec les intrus.
  • Boxer : le Boxer est un chien de défense, peu commun dans la sécurité privée, qui aujourd’hui est principalement un chien de compagnie loyal et protecteur pour les familles. Il est énergique, affectueux, et enjoué. Il a été utilisé par l’Allemagne pendant la Première Guerre Mondiale, mais depuis, le gabarit et la combativité de la race ont diminué.
  • Terrier noir russe : descendant du schnauzer géant, le terrier noir russe est issu de croisements impliquants plusieurs autres races comme celle del’airedale terrier et du rottweiler. Il s’agit à la base d’un chien militaire créé par les russes qui voulaient un animal robuste et polyvalent.
  • Cane Corso : originaire d’Italie, le Cane Corso est un chien de garde robuste, sportif, et doté d’un fort tempérament pouvant le rendre difficile à dresser. Il appartient à la race des molosses.
  • Dogue des Canaries : également de type molossoïde, le dogo canario (en espagnol) provient des Iles de Tenerife et de la Grande Canarie. De tempérament courageux, il est parfaitement adapté au travail dans la sécurité privée. Autrefois, il était utilisé comme chien de bouvier (il gardait les troupeaux de bovins) et comme chien de combat.
  • Dogue de Majorque : le dogue Majorquin est de type molossoïde. Il était autrefois utilisé pour la chasse et pour le combat (contre d’autres chiens mais aussi face à des taureaux !). Très déterminé, c’est un bon animal de protection. Il est en moyenne plus petit que le Dogue des Canaries.
  • Hovawart : originaire d’Allemagne, c’est un chien polyvalent capable d’accomplir plusieurs types de missions : garde, protection, pistage, et sauvetage. D’un caractère calme et posé, c’est aussi un excellent chien de compagnie, en particulier pour une famille, compte tenu de sa très bonne entente avec les enfants.
  • Fila de São Miguel : chien de bouvier en provenance de l’île São Miguel au Portugal, cet animal loyal de type molossoïde est encore peu répandu en dehors de sa région d’origine. C’est pourtant un très bon chien de garde, qui signalera les intrusions en aboyant, et qui dissuadera les malfaiteurs d’aller plus loin.

Troisième groupe :

  • Airedale Terrier : originaire de Grande-Bretagne, l’airedale terrier est robuste, vif, et musclé. Il a été utilisé par le passé par les armées russes et anglaises. C’est un excellent chien de chasse, mais au caractère dominant et peu docile.